Débat sur le PADD en Conseil municipal
21 Nov, 2021

Le Conseil municipal de L’Ile-Rousse s’est réuni ce soir, vendredi 19 novembre, à 19h, afin de débattre du PADD*, étape indispensable dans l’élaboration du PLU).

*Définition du PADD :

Un Plan Local d’Urbanisme se construit à partir d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD). Il s’agit d’un document indispensable à la réalisation du PLU. Il s’agit d’un véritable projet politique, présenté au conseil municipal dans un premier temps et aux administrés dans un second temps. Ce projet définit les grandes orientations de la commune – souhaitées par la majorité municipale – en matière d’aménagement, d’urbanisme et de transports, essentiellement.

Le PADD définit des grandes orientations stratégiques qui constituent le fondement de notre projet du PLU.

Nous partons du constat d’une commune qui maintient une certaine attractivité tout au long de l’année mais :

  • Qui perd des habitants ;
  • Le centre historique à forte valeur patrimoniale est insuffisamment entretenu et mis en valeur ;
  • Un « développement » urbain qualitativement mal maîtrisé et quantitativement bien trop important qui a surtout avantagé les résidences secondaires ;
  • Une commune qui souffre, l’été, d’une saturation de son réseau de voiries et d’un déficit de stationnement.

Notre ville manque de cadre, de règles, puisqu’en l’absence de PLU nous ne pouvons adopter des règles spécifiques en matière d’urbanisme et d’aménagement…

Face à ce constat, nous souhaitons mettre en place une politique d’ensemble qui :

  • renforcera le poids de L’Île-Rousse dans notre bassin de vie et intercommunalité ;
  • répondra prioritairement aux besoins de la population permanente ;
  • donnera une vraie place à la préservation de la nature et de notre environnement ;
  • assurera une cohérence du bâti, en opposition totale avec les excès urbanistiques passés.

L’esprit du PADD est aussi de valoriser le centre historique et d’améliorer le fonctionnement urbain et la structuration des quartiers.

La principale idée force du projet n’est donc en aucun cas de construire plus, mais de « construire mieux » :

– Construire mieux, c’est d’abord faciliter l’accès aux logements pour une population permanente aux besoins diversifiés (jeunes, familles, aînés en priorité) ;

– Construire mieux, c’est aussi construire « autrement » : c’est vouloir fixer un cadre et des perspectives assurant un développement plus cohérent et plus harmonieux, c’est construire aux endroits qui s’y prêtent le mieux mais sans excès de densité, c’est construire en veillant à une bonne intégration des projets dans leur voisinage en tenant compte de l’aspect, l’architecture locale et de l’ambiance des quartiers existants. Il en va du confort du futur résident comme de celui du voisin et du passant ;

– Construire mieux, c’est encore prendre en compte les enjeux du changement climatique. Cela doit passer notamment par une réflexion sur l’organisation des déplacements, sur la manière de limiter l’imperméabilisation des sols et sur la prévention des risques naturels (inondations et feux de forêt en particulier) ;

– Construire mieux, c’est enfin redonner une vraie place à la nature en ville, en franges de l’urbanisation comme au sein des tissus urbanisés au travers d’actions conjuguées visant à accroitre la végétalisation et le verdissement de la ville.

Le tout-béton n’est pas et ne sera jamais notre vision du développement de la ville.

Ce PADD propose une cartographie qui sera l’ébauche de la cartographie finale du PLU, et qui fait apparaître la plupart de nos projets urbanistiques et notre vision du développement et de l’aménagement de la ville, y compris les aspects de mobilité.

Une fois ce PADD, débattu, nous pourrons surseoir à statuer sur tous les permis de construire qui contreviendraient aux orientations du PADD. Nous ne nous priverons pas de cette possibilité, dans l’intérêt de tous.

Ces différentes réunions seront aussi l’occasion aussi pour notre majorité de faire un point sur les permis de construire délivrés depuis notre élection, en toute transparence avec la population. 

Et la suite ?

La municipalité travaille déjà sur les autres documents du PLU, en lien avec l’Etat et la Collectivité de Corse à travers l’AUE (cartographie, règlement, diagnostic etc.).

2022, 2023 :

  • finalisation du projet ;
  • envoi aux personnes publiques associées pour avis ;
  • arrêt du projet ;
  • enquête publique ;
  • approbation du PLU.

 

PÈ L’ISULA E I LISULANI !

UN PLU POUR L'ISULA EN 2023

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Natale à L’Isula

Natale à L’Isula

Le programme di u Natale à L'Isula.  Retrouvez la conférence de Stéphane Pergola, le 5 décembre à 15h, au Spaziu sur "L'Ile-Rousse au XIXème siècle"...

lire plus