Retrouvez l’article de Stampa Paese concernant le conseil municipal du 26 février 2021
27 Fév, 2021

Conseil Municipal de l’Isula : travaux sur le fortin, parkings à 1€ et motion sur les situations de Pierre Alessandri et Alain Ferrandi adoptée

Réuni hier à l’Hôtel de Ville, le Conseil Municipal de l’Île-Rousse a condamné fermement l’incendie criminel qui a touché la Communauté de Communes l’Isula-Balagna et a voté une motion concernant l’incarcération de Pierre Alessandri et Alain Ferrandi. Une réunion qui s’est déroulé en 45 minutes et au cours de laquelle une dizaine de délibérations a été examinée.

En préambule, Angèle Bastiani, Maire de l’Isula, tenait à condamner les actes criminels à l’encontre des véhicules de la Communauté de Communes d’Île-Rousse et apporter son soutien aux personnels, aux élus concernés ainsi qu’aux administrés des communes concernées, qui subiront un préjudice lourd le temps que le matériel soit remplacé.

Rapidement l’approbation du procès verbal du dernier conseil municipal datant du 03 février dernier était voté à l’unanimité.

La création d’une régie des recettes impliquant la fusion du port de pêche et de plaisance dans une optique de simplification de la gestion des encaissements était lui aussi validé.

La rénovation des anciens remparts de la Ville datant de 1765, première grande réalisation de la mandature

Angèle Bastiani, Maire de l’Isula

Afin de répondre aux engagements de campagne, la nouvelle municipalité demandait l’autorisation de lancer les démarches administratives relatives à un plan de financement, car elle souhaite réaménager le fortin, les remparts du bord de mer et les jardins de l’Hôtel de Ville jusqu’au monument aux morts.

Dans le cadre d’une mise en valeur du patrimoine construit et naturel, il est prévu un réaménagement et une végétalisation harmonieuse, ce qui permettra de rendre plus convivial et attractif ces espaces du front de mer. Un financement de 108000€ est nécessaire et sera pris en charge à part égale par la collectivité de Corse et la municipalité.

Afin de poursuivre cette dynamique d’embellissement de la ville un projet sera présenté dans les semaines à venir pour les jardins des moines.

L’opposition s’abstenait, se retranchant derrière une absence de plan permettant la visualisation du projet. Cette réalisation est le premier grand projet de cette mandature.

Abonnement aux parkings municipaux à 1€/jour

Le sujet de la tarification des parkings nécessitait des précisions de la part d’ Antoine Guerrini. Effectivement cet autre dossier important est la mise en place dès le 1er avril de l’abonnement à tous les parkings de la ville pour la somme de 214€/an, soit 1€ par jour pour les 7 mois où les parkings sont payants. Il sera mis en place afin de redynamiser le centre ville avec le soucis majeur de ne pas impacter financièrement l’usager. Une tarification au quart d’heure sera aussi mis en place. Sur le terrain de la gare, un parking de 90 places devrait voir le jour. Aucun plafonnement sur les abonnements n’est prévu, la municipalité se réservant le droit d’ajuster l’offre en fonction des retours qu’elle aura sur ce fonctionnement. Tout cela était voté à l’unanimité également.

Concernant les emplois relatifs aux parkings, dans un soucis de répondre à la nécessaire réorganisation du travail et à des impératifs économiques, la proposition de la mairie au sujet de 2 contrats saisonniers de 7 mois et un de 2 mois pour la haute saison étaient votés à l’unanimité.

Sur le volet du transfert de compétence de la mobilité à la Communauté de Communes de l’Isula-Balagna, Marie-Jo Cappinielli expliquait clairement qu’il était nécessaire de régulariser cette situation car la loi l’imposait, et nous apprenait du même coup qu’un service de navette et que la transition écologique seraient prochainement à l’étude pour une mise en place rapide. Si l’unanimité était au rendez-vous à ce sujet, il n’en fut pas de même pour l’approbation des nouveaux statuts de la l’interco car l’opposition s’abstenait.

Motion sur la situation des détenus Alessandri et Ferrandi adoptée lors du conseil municipal

Angèle Bastiani présentait cette motion en fin de séance.

« Le Conseil Municipal de L’Île-Rousse tient, comme de nombreuses communes, parlementaires, conseillers exécutifs et territoriaux de la Collectivité de Corse, à s’associer à la demande de désinscription du répertoire des DPS (Détenus Particulièrement Signalés) pour Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI, et demande que soit appliqué leur droit au rapprochement dans l’un des centres de détention situés en Corse. Cette motion témoigne de notre attachement au respect de la loi et à l’application de règles identiques pour chaque citoyen, principe fondateur de la République et de nos valeurs communes. Elle ne saurait remettre en cause la décision de justice intervenue dans l’affaire Erignac, ni la douleur partagée par la communauté insulaire et nationale suite à ce drame. Considérant que l’article 17-1 des règles pénitentiaires du Conseil de l’Europe dispose que « les détenus doivent être répartis autant que possible dans des prisons situées près de leur foyer » Considérant que l’article 402 du code de procédure pénale dispose que « en vue de faciliter le reclassement familial des détenus à leur libération, il doit être particulièrement veillé au maintien et l’amélioration de leurs relations avec leurs proches » Considérant que la commission compétente avait statué en faveur du retrait du statut de détenu particulièrement surveillé à Alain Ferrandi et Pierre Alessandri. Considérant que Messieurs Ferrandi et Alessandri sont éligibles tant à la levée de leur statut de Détenus Particulièrement Signalés (DPS) qu’à un rapprochement familial, Le Conseil Municipal demande : Que messieurs Alain Ferrandi et Pierre Alessandri soient désinscrits des DPS, et que leur droit au rapprochement dans l’un des centres de détention situés en Corse soit appliqué ».

Motion adoptée à l’unanimité du Conseil Municipal.